Vous êtes ici

Deux conseillers U2P Pays de la Loire dans la gouvernance de commissions au CESER

9 février 2024

Mardi 30 janvier 2024, le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER) des Pays de la Loire a procédé au renouvellement de ses membres. L'U2P a 3 représentants : Christelle Delouche, Jacques Brousseau et Eric Girardeau. Sous la nouvelle présidence de Marie-Thérèse Bonneau, exploitante agricole vendéenne issue du collège 1 "entreprises", ils vont pouvoir y représenter et défendre les intérêts des entreprises de proximité.

Exerçant tous deux dans des secteurs professionnels différents, Eric Girardeau, expert-comptable et Christelle Delouche, co-gérante d’une entreprise de taille de pierre ont plusieurs points communs : leur engagement dans la défense des entreprises de proximité au sein de l’U2P et leur élection dans la gouvernance de leurs commissions au CESER, l’un en tant que Président et l’autre en tant que Vice-Présidente.

Eric Girardeau et Christelle Delouche, deux personnalités aux multiples casquettes

Eric Girardeau - Président de la commission 6 : Culture – Patrimoine – Sport – Tourisme – Vie associative

Expert-comptable, président de l’UNAPL Pays de la Loire et vice-président de l’U2P Pays de la Loire, Eric Girardeau consacre également une partie de son temps à la présidence d’une importante association nantaise de sport. La commission qu’il préside traite de sujets en lien direct avec l’activité de bon nombre de nos professionnels de proximité : bâtiment, hôtellerie/restauration/alimentation, activités touristiques, etc. 

 

"C’est un nouveau mandat que j’aborde avec un certain enthousiasme. A la fois Président de la commission "Culture - Patrimoine - Sport - Tourisme - Vie associative", je suis également associé à la commission "Aménagement des territoires - Cadre de vie - Environnement" et membre du bureau du Ceser. Je veux rendre cette première commission dynamique, initiatrice de projets et capable de les porter sur nos territoires. 

L'U2P est le 1ère force patronale du pays. Les entreprises de proximité sont nombreuses et présentes sur l’ensemble du territoire. Elles sont au centre de la vie économique et sociale. Notre place au sein du CESER Pays de la Loire, qui représente la société civile organisée de la région, est alors incontestable. Par notre connaissance des territoires, notre expérience du quotidien, nos valeurs (indépendance, audace, passion de notre métier…), nous apportons beaucoup au dialogue et à la réflexion au sein du CESER. L’U2P s’engage !"

Christelle Delouche - Vice-présidente de la commission 5 : Education – Formations – Métiers de demain 

Comme Eric Girardeau, Christelle Delouche est fortement mobilisée sur le territoire local : à la fois co-gérante d’une entreprise de taille de pierre, présidente de la CAPEB Maine-et-Loire, Conseillère nationale des femmes de l’artisanat et Vice-présidente de l’U2P Maine-et-Loire, elle vient de renouveler son mandat de conseillère du CESER en tant vice-présidente à la commission 5 "Education – Formations - Métiers de demain" et associée à la commission 6 "Culture - Patrimoine - Sport - Tourisme - Vie associative".

 

"J’ai accepté de renouveler mon mandat au CESER car cette expérience m’apporte beaucoup tant dans ma vie personnelle que pour l’organisation professionnelle que je représente.

Il est important, voire primordial de porter les valeurs et les convictions de l’U2P au sein du CESER Pays de la Loire. Nous représentons 2/3 des entreprises françaises sur l’ensemble du territoire, nous avons donc toute notre place dans ce conseil pour contribuer et alerter sur les remontées d’informations terrain.

Le travail du CESER permet des échanges constructifs avec des personnes d’origines socioprofessionnelles et territoriales diverses, ce qui permet des dialogues concrets avec une confrontation d’échanges pour aboutir ensemble à une vision partagée de l’intérêt régional au-delà de tout clivage.

Mon objectif est donc multiple : apprendre de tous, comprendre les besoins de chacun, les freins possibles et exposer nos problématiques sans oublier l’intérêt commun."

*collège 1 : 38 représentants des entreprises et activités professionnelles non salariées (dont ceux de la CMAR et de l’U2P)