Vous êtes ici

La visite-conseil : une offre de l’Urssaf pour les nouveaux employeurs

11 janvier 2023 Actualité
La visite-conseil permet aux nouveaux employeurs qui le souhaitent de bénéficier d’un diagnostic de l’Urssaf sur leurs pratiques en matière de paie et de cotisations sociales. Un spécialiste se déplace dans l’entreprise pour répondre aux questions liées à la législation de sécurité sociale.

L’action de l’Urssaf dans le plan de soutien de l’économie a conforté son rôle en matière d’accompagnement des entreprises. L’Urssaf se met ainsi en situation de coproduire des solutions, en réponse aux difficultés diagnostiquées conjointement.

Leurs projets d’amélioration s’illustrent à travers l’information et la prévention, mais aussi des conseils personnalisés avec un accompagnement de proximité au quotidien. D’ailleurs, entre 2020 et 2021, 2 236 actions de prévention ont été menées. C’est en poursuivant cette dynamique que l’Urssaf a lancé la « visite-conseil ».

La visite-conseil permet aux nouveaux employeurs qui le souhaitent de bénéficier d’un diagnostic de l’Urssaf sur leurs pratiques en matière de paie et de cotisations sociales. Un spécialiste se déplace dans l’entreprise pour répondre aux questions liées à la législation de Sécurité sociale telles que :

  • les taux de cotisations applicables ;
  • les modalités de calcul des cotisations et contributions (assiette, plafond, seuils…) ;
  • les exonérations de cotisations (calcul de la réduction générale, exonérations spécifiques…) ;
  • les pratiques applicables en termes d’avantages en nature, de frais professionnels…

 

L’Urssaf offre ce service à toute entreprise ayant effectué une première embauche depuis moins de 18 mois et dont l’effectif ne dépasse pas 11 salariés. En effet, il s’agit du meilleur moment pour donner les conseils ad hoc à une entreprise et son dirigeant et l’accompagner dans son développement.

Les intérêts sont nombreux tant pour l’entreprise que pour l’Urssaf : répondre aux questions des employeurs, éviter les mauvaises déclarations, les erreurs et les oublis administratifs.

L’intérêt premier au bénéfice de l’entreprise est de sécuriser ses pratiques, en particulier dans les premières années de vie de l’entreprise. Après analyse de ses déclarations, en cas d’erreur identifiée, l’employeur est conseillé pour qu’il puisse se mettre en conformité à l’avenir, mais aucun redressement n’est effectué : il ne s’agit pas d’un contrôle.

L’intérêt pour l’Urssaf est d’être en accompagnement de ses publics pour leur éviter les erreurs.

Pour en faire la demande, l’entreprise peut remplir un formulaire en ligne (urssaf.fr) ou adresser un courriel ou un courrier. L’Urssaf peut également proposer cette visite, dans le cadre d’un recensement des entreprises nouvelles.

En Pays de la Loire, 12 400 entreprises ont procédé à une première embauche au cours des 18 derniers mois. Autant de raisons de parler du dispositif autour de soi.

Cette visite-conseil, gratuite, s’inscrit dans la continuité des engagements Services Publics + de l’Urssaf en matière de droit à l’erreur et de relation de confiance.

 

Justine Bergère Directrice adjointe URSSAF PAYS DE LA LOIRE